L'Humanité in English
Translation of selective papers from the french daily newspaper l'Humanité
decorHome > Services > La naissance de « l’Huma en Russe » sur le Web au Forum social (...)
 

EditorialWorldPoliticsEconomySocietyCultureScience & TechnologySport"Tribune libre"Comment and OpinionTranslators’ CornerLinksBlog of Hervé FuyetBlog of Kris Wischenkamper
About Russia, read also
decorUkraine : No Diplomatic Solution As Yet On the Table decorRussian "Provocation" Prompts New Sanctions decorFor Putin, Russia’s Security is at Stake in Ukraine decorWinners and Losers decorMoscow accuses Kiev of siphoning off EU’s gas decorHumanité journalist attacked decorWashington and Moscow play hardball. decorCertain beliefs now in vogue decorPoor Rich Russians decorThe US Anti-Missile Shield: a Crime against Peace decorThe Soul of the Violin Cello decorEurope: Despite their Marginalization, the Roma are Making their Voices Heard
About Media, read also
decorWelcome to a New "l’Humanité" decorEnough Misuse of Surveys of Voters’ Intentions! decorL’Humanité is in danger! decorThe Price of the Alternative Media decorGetting a closer look at gun-running - a film review decor« Libération ? A case study of the French press »
Services

by Youri Simonov

La naissance de « l’Huma en Russe » sur le Web au Forum social d’Athènes

Translated Friday 17 November 2006, by Youri Simonov

L’histoire de l’ Humanite en russe sur le Web, l’Huma porusski, est plutôt courte. Elle a commencé à Athènes, en mai 2006 pendant le Quatrième Forum Social Européen. Le projet a été lancé par un petit groupe de personnes, Français et Russes, en fait par deux personnes!

Les forum européens et mondiaux attirent des dizaines de milliers de personnes de partout dans le monde. La majeure partie de ces gens est de gauche, des militants syndicaux ou des droits de la personne, des écologistes, et même des représentants de groupes religieux. Parmi les participants de gauche vous pouvez trouver des personnes de différentes tendances, appartenant à différents partis et mouvements de gauche,parfois en désaccord, ce qui correspond, hélas, à notre triste réalité.

Des journalistes, indépendants ou travaillant pour des publications progressistes, sont également des participants très actifs dans les forums, ce qui n’étonne pas. Étant donné que le journalisme est aujourd’hui une activité en pleine expansion, les événements liés au forum sont bien couverts par les journalistes et les médias en général. L’Humanité, ou l’Huma, fait partie de ces périodiques présents au forum d’Athènes. Il est l’un des journaux orientés à gauche et communiste les plus anciens et les plus respecté en Europe. Fondé en 1904 par Jean Jaurès, il est toujours été la tribune du peuple français et aussi de nombreux internationalistes et progressistes de beaucoup de pays. Le PCF était aussi présent à Athènes en tant que membre du Parti Européen de la Gauche Unie et il a pris une part active aux activités du Forum.

Une délégation russe était également représentée au forum. Elle comprenait une variété de militants venus à Athènes de Russie, ce pays énorme où le mouvement de libération est à nouveau confronté aux problèmes auxquels il a dû faire face à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Un des participants français au FSE d’Athènes était Herve Fuyet, un militant communiste chevronné, journaliste, philosophe, traducteur-interprète, et fondateur de l’Humanité in English http://humaniteinenglish.com. Un des représentants russes au forum d’Athènes était moi-même, Yury Simonov, un type beaucoup plus jeune de St Petersbourg, interprète, historien et économiste par profession, journaliste, militant syndical depuis longtemps, mais une personne totalement désillusionnée et déçue qui semble avoir perdu la foi dans la race humaine. Cette personne est toujours dans le doute et se demande encore, entre autres, s’il est anarcho-syndicaliste ou marxiste. Mais il est également un internationaliste, et l’idée même de s’isoler dans son univers national lui est absolument étrangère.

Ainsi, ces deux types se sont rencontrés à Athènes tout à fait par hasard, parce qu’ils étaient descendus au même hôtel et utilisaient le même tramway pour se rendre au Forum. Ils ont très rapidement trouvé un langage commun, tantôt en anglais, tantôt en français, tantôt en russe ! Herve a suggéré que Yury participe de façon bénévole aux activités de l’Humanité in English. Yury a accepté non sans hésiter ! De retour chez eux à Paris et à St Petersbourg, ils ont repris leur vie habituelle. Très bientôt, cependant, Yury a reçu un email d’ Hervé avec des salutations personnelles et une avalanche d’articles de l’Humanité à traduire en russe. Alors Yuri a commencé à traduire les articles en trouvant son effort de traduction très intéressant. Ces articles ont d’abord paru sur le Web de l’Humanité in English à la surprise des abonnés anglophones. Hervé a ensuite suggéré de créer une Hmanité en russe sur le Web en collaboration avec l’Huma française et l’Huma anglaise ; (Peut-être avait-il conçu cette idée astucieuse dès le début)En tous les cas, maintenant, c’est fait, et nous avons toute une équipe jeune et enthousiaste !).

C’est un bon début, mais seulement un début ! Le succès dépend de beaucoup de choses, mais le facteur humain est le plus important ; il nous faut de plus en plus de traducteurs bénévoles et de plus en plus de lecteurs

(Pour se porter volontaire comme membre de l’équipe de traduction, ou de l’équipe informatique, ou pour s’abonner gratuitement, écrire à : fuyet@humanite-porusski.com).

Si nous joignons nos capacités et faisons notre possible, nous pouvons réaliser beaucoup plus. Nous sommes sur la voie menant à un plus large internationalisme. Ensemble faisons revivre les traditions de l’internationalisme, tellement négligées et si souvent malmenées !

Yury Simonov

l’Humanité en Russe sur le Web

Forum de l’Humanité

l’Humanité en Russe !

16 novembre 2006


Follow site activity RSS 2.0 | Site Map | Translators’ zone | SPIP